ici discussion en tout genre sur la beauté de la femme
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» l amitié
Mar 24 Sep - 15:48 par misstresors

» bonsoir a tous
Mar 24 Sep - 15:47 par misstresors

» Soufflé de courgettes aux olives et au Parmesan
Mar 24 Sep - 15:46 par misstresors

» Misstresors.fr
Mar 24 Sep - 15:23 par misstresors

» auplaisirducouple
Mer 24 Oct - 14:07 par chris1976

» www.instant-fashion.com
Jeu 13 Sep - 10:27 par g6k75

» Gel anti cellulite
Dim 29 Mai - 11:13 par mariondu17

» Astuce : embellir ses fesses
Dim 29 Mai - 11:11 par mariondu17

» soupe aux choux
Mer 3 Nov - 15:15 par Méira

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Septembre 2014
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
Michel (642)
 
titilolo2004 (155)
 
michelcool (127)
 
austinpowers03 (77)
 
marsou (53)
 
leilaxxl (49)
 
chris1976 (30)
 
_Nat_ (29)
 
bébé requin (29)
 
venusia (26)
 
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partagez | 
 

 Quel plaisir de vivre sans culotte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
titilolo2004
perroquet
perroquet


Masculin
Nombre de messages: 155
Age: 50
Localisation: charleroi
Humeur: joyeuse et mais surtout très très libertine
Date d'inscription: 29/01/2008

MessageSujet: Quel plaisir de vivre sans culotte   Dim 22 Fév - 21:59

SC : un choix hygiénique
Ne pas porter de culotte est certainement le choix le plus hygiénique, surtout pour nous les femmes. Plus besoin d'élastique qui nous serre la taille, plus de protège-slip, plus de tissu qui nous rentre dans les fesses, plus de frottements ni d'irritations. C'est le bien-être, la liberté totale sous nos vêtements.
SC : tabou ?
Notre éducation judéo-chrétienne n'est pas encore prête à accepter totalement notre pratique. Mais les mœurs évoluent. Avec l'avènement du string, des tabous sont déjà tombés. Il y a davantage de tolérance aujourd'hui. Cependant, il reste encore du temps avant que le « sans culotte » soit parfaitement accepté et non considéré à tord comme une « maladie honteuse » pratiquée par des gens anormaux.
Mais c'est justement à nous toutes et tous de faire passer notre message pour que les mentalités évoluent au plus vite, pour une vie sans culotte.
SC : et les hommes ?
Pour les hommes, tout est évidemment différent. Le regard des autres d'abord et surtout la protection visuelle qu'apporte le pantalon. Pour un homme, la sensation n'est pas la même que pour une femme. Impossible pour un homme de sentir le bien être de la caresse du vent. Cela ne l'empêche pas d'apprécier de ne plus être serré dans un slip qui comprime toutes ses "choses". Quel est, en effet, l'homme qui n'a jamais gratté son entre-jambe pour soulager des démangeaisons devenus insoutenables avec ce slip omniprésent et obligatoire qui provoque des douleurs à défaut d'être pratique. Et en plus, ce geste est d'un goût !!! Bien sûr, pour les plus sensibles, il y a l'horrible caleçon qui soulage vraiment. Mais cela reste encore un rempart inutile qui serre le ventre juste en-dessous d'une ceinture de pantalon qui est déjà obligée de comprimer l'abdomen afin de remplir son office, tenir le pantalon. Avec un caleçon, les démangeaisons disparaissent. Les petites, voire les grosses "choses" retrouvent un comportement naturel, c'est à dire qu'elles subissent de nouveau et avec bonheur l'attraction naturelle de la pesanteur.

Alors, on a vu qu'un slip était un horrible carcan, à l'image des corsets pour femme de jadis, fort heureusement disparus. Pourquoi alors, garder un caleçon qui ne sert plus qu'à cacher les attributs masculins ? Les pantalons sont-ils si transparents que les hommes ont besoin de deux remparts pour se protéger des regards effarouchés du public ? Si la sexualité masculine affichée à la vue de tous est extrêmement mal vue, - il y a tellement de pervers - l'épaisseur et l'opacité d'un pantalon suffit à tout cacher et ne pas offusquer les plus sensibles d'entre-nous.
Finalement, le caleçon ne sert pas plus que le slip. Il suffit juste d'y goûter une fois pour connaître le bien-être qu'on peut éprouver et ne plus pouvoir s'en passer. Mais les préjugés sont bien ancrés et le chemin est long avant l'admission par tous de supprimer ce carcan inutile qu'est le sous-vêtement.
"Beurk ! Sans slip ! C'est dégueu...!" Pourquoi ? Vous ne vous lavez jamais, vous ? Vous ne lavez jamais vos pantalons ? Mais alors, c'est vous qui êtes sale ! Beurk !
Et le short, me direz-vous ? Là, les hommes retrouvent des sensations plus proches de la nature. L'air caresse enfin les parties qui ont besoin d'aération afin que "le papier ne colle plus au bonbon" ! Il faut juste faire attention dans ses mouvements de ne pas faire dépasser les "bijoux de famille". Et, là, je vous assure que c'est absolument invisible.
Alors ? Tenté ? Allez-y, les hommes, lâchez-vous, personne d'autre que vous n'en saura rien ! Promis, juré, craché !
Quant aux pervers, restez habillé, personne ne veut de vous !


_________________
Votre Love Conseil: www.plaisiradeux.be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plaisiradeux.be
 

Quel plaisir de vivre sans culotte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vivre sans compte en banque
» Sans sous tif et sans culotte...
» vivre sans toxiques ce soir dans envoyé spécial
» vivre sans voiture ?
» vivre sans argent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
belle-et -sexy.forumpro.fr ::  :: -